Neverland


 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 La tranquilité du matin [ Solomon ]

Aller en bas 
AuteurMessage
Salvadja Hano
Félithrope
avatar

Nombre de messages : 12
Age : 27
Race : Félithrope
Rôle : Vagabonde
Âge : 16 ans
Date d'inscription : 04/08/2008

Memory
Clan: Bâtards
Pouvoirs:

MessageSujet: La tranquilité du matin [ Solomon ]   Mar 5 Aoû - 21:26


    LA TRANQUILLITÉ DU MATIN

    La rosée du matin brillait sur l'herbe verte et ondulante, les eaux calmes du lac reflétaient la pâle soleil du matin, derrière les lointaines montagnes, une lueur apparut… D'abord simple lumière pâle, puis déferlement d'or sur les plaines qui semblèrent un instant faire échos à l'astre solaire en s'illuminant. La surface de l'eau était plate, complètement, il n'y avait même pas de petites vaguelettes pour lécher la rive, pas de petit poisson pour faire vibrer les fonds, pas de sirène pour faire éclater la surface d'un bond, rien. Le silence était absolu… Un calme plat, pas un chant d'oiseau… Un exemple de pureté simple, de silence, et de calme. Tout était zen, pas de trace de la guerre, juste le silence. Les herbes se couchèrent sous un courant d'air quelque peu plus frais, les fleurs commencèrent à s'ouvrir, révélant leurs pétales colorés, quelques de ces fameux lys gris veinés de rose s'ouvrir, leur odeur facilement soporifique se réservant aux insectes, de magnifiques roses blanches, roses et rouges laissèrent leurs couleurs égayer ce lieu, la douce mélopée des abeilles commença, de petits papillons se mirent à voleter, un colibri se posa sur une herbe, dans l'eau, produisant quelques remous… Un premier pépiement, bientôt suivi d'un chant sublimé l'arrivée d'un banc de petits poissons argentés rasant la surface de l'eau. Tout respirait le calme et la sérénité… Jusqu'à ce que…


    - Aaaaïeeeeuuuuh ! Saloperie d'moustiques ! Pourquoi moi ?! Aïeuuuh… Sniff.

    Salvadja se tenait la jambe à deux main, sautant à cloche pied, faisant fuir toute petite bête et pestant contre les moustiques. Une toute petite piqûre ornait sa cheville. Elle se grattait sans relâche, ne regardant même pas autour d'elle. Puis soudain l'humaine rétrécit pour devenir un petit chat beige qui se mordillait la patte. Le chat sautait un peu partout avec sa patte, puis s'arrêta, et se frotta la patte contre l'oreille comme un chien. Son pouvoir accentua le mouvement, de telle façon qu'on voyait à peine la patte. Se rendant compte que ça ne l'avançait à rien, elle recommença à mordiller la piqûre… J'explique, Salva est allergique aux piqûre de moustique, et voilà le résultat. Elle continua à sautiller un peu partout, puis se surprit à ne pas trouver de sol sous ses pieds. Elle baissa sa petite tête de chat et aperçut… L'eau !

    - Erf…

    Et le chaton tomba dans l'eau, avec un "plouf" presque ridicule. Le petit animal agita ses pattes et se surprit à choper un poisson qu'elle relâcha aussitôt, mais le plus débile la-dedans, c'est qu'elle ne pensa même pas à redevenir humaine, forme sous laquelle elle maîtrisait plus ou moins la natation. Donc le chat continuait à bouger partout dans l'eau, coulant, sortant de l'eau, c'était froid, très froid et le choc très violent, puis son pouvoir s'activa à nouveau et en moins de trois secondes, le chat était sur la rive, ses poils ruisselant d'eau. Elle redevint Salvadja et grimpa en quelques gestes vifs en haut d'un arbre, où elle s'assit. Vaaala, ni les moustiques, ni le lac, ne l'auraient ici. La félithrope se laissa légèrement "féliner", ses pieds devinrent deux pattes félines, ses griffes se formèrent, ses petites oreilles prirent naissance dans sa tignasse blonde, et elle resta là, une jambe pliée et l'autre pendant dans le vide, assise sur l'épaisse branche.

    Son œil oranger se mit à perdre son côté observateur, pour divaguer dans le monde vaste des pensées. Son œil blanc, lui, reflétait la lumière dorée ambiante. Une nuée de lumineuses vinrent tournoyer autour du bras de la félithrope, lui arrachant un sourire amusé… Puis elle s'éparpillèrent toutes quand un vrombissement puissant se fit entendre, un avion gris traversa le ciel, répandant sa saleté de fumée derrière lui. Salvadja glissa de l'arbre dans un sursaut, se réceptionna de justesse, attrapa un cailloux et remonta à toute allure l'arbre, et bondissant de toutes ses forces pour arriver trois mètre plus haut, vers sept mètres de haut, et lança son cailloux de toute ses forces. Il décrivit une courbe et retomba plus loin, n'ayant même pas effleurer l'avion qui était beaaaaucoup plus haut. Salva atterrit avec un grognement, sortit l'une de ses dagues, et le fit tournoyer dans les airs, le rattrapant à chaque fois par le manche. Soudain, elle laissa le couteau se ficher dans la branche, ses oreilles dressées, un bruit. Elle huma l'air, il y avait quelque chose… Pourtant elle ne voyait personne… Et ce n'était pas un simple animal, il y avait quelque chose, ou quelqu'un.


Dernière édition par Salvadja Hano le Mer 6 Aoû - 13:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Solomon
Félithrope
avatar

Nombre de messages : 372
Race : Félithrope
Rôle : Voleur
Date d'inscription : 15/01/2007

Memory
Clan:
Pouvoirs:

MessageSujet: Re: La tranquilité du matin [ Solomon ]   Mer 6 Aoû - 0:55

Solomon se dirigeait plein sud vers le "village central". Passablement énervé, il allait revenir dans cette taverne et oublier ses souvenirs et sa nostalgie pour se défouler sur la bibine. Et tant pis s'il y perd son argent. De toute façon, les riches marchands joufflus et arrogant qui ont repris racine dans ce village d'une taille respectable tout de même comme les mauvaises herbes dans un jardin abandonné.

Faut le comprendre aussi, ce pauvre félithrope a eu depuis hier, 20h du soir une brusque poussée d'instinct animaux qui l'ont conduit à courir comme un con, non stop jusqu'au lendemain aux premières lueur de l'aube. Il a vu défiler les arbre à toute vitesse frôlant leur dure écorce. Ces fichus instinct ne daignent même pas respecter ses vêtements et son sommeil. Il a donc parcouru une longue distance depuis le baobab, ou il comptait se reposer jusqu'au sud-est, dans la forêt des elfes. Sans se reposer, résultat il a eu une seconde d'éveil après la reprise de contrôle avant de s'effondrer comme une masse. Une masse ronflante jusqu'au lendemain. Le sommeil était au zénith et il n'avait rien mangé!
Il était donc énervé et il avait faim. Il traversa d'une traite la forêt, restant sourd aux pépiements des zoziaux et aux petits animaux de la forêt. Et ils avaient de la chance, s'il était en forme mi chat, il les aurait mangé.
Il dut se nourrir de fruit à deux reprises. Beuh, les fruits!
Le lendemain, à l'aurore, il put enfin quitter la forêt. Du moins, il le pensait. Il était devant un grand lac. Ce lac... il lui semblait que c'était le lac ou les sirènes venaient le plus souvent s'ébattre.

Mais il n'avait pas envie d'aller les voir. Ce qu'il veut, c'est boire comme un ivrogne pour oublier l'ignoble situation. Heureusement pour lui, sa colère n'est pas suffisament ardente pour lui faire sous estimer son instinct, celui du guerrier. Et cet instinct là lui dit qu'il n'entendait pas beaucoup de bruit, ce qui était anormal. Il se métamorphosa en mi-chat et huma l'air. Il eu en retour une odeur bizzare...étrangement familière. Il ne savait qu'en dire. Il reprit sa forme humaine, s'avanca devant la rive et lança, haut et fort

- Qui êtes vous?

_________________
Pas si inoffensif qu'on pourrait le croire....

Wanted de Zaza :p
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Salvadja Hano
Félithrope
avatar

Nombre de messages : 12
Age : 27
Race : Félithrope
Rôle : Vagabonde
Âge : 16 ans
Date d'inscription : 04/08/2008

Memory
Clan: Bâtards
Pouvoirs:

MessageSujet: Re: La tranquilité du matin [ Solomon ]   Mer 6 Aoû - 13:30

    - Qui êtes vous?

    La jeune femme bondit au sol, d’un geste souple, unique et rapide. Au moment où elle frôlait l’écorce, elle eût une idée géniale que tout être autre que Salvadja aurait eu il y a longtemps, seulement Salva était Salva, et elle n’eût ce déclic que… Beh, là, en pleine chute. Elle lança un regard en biais à sa cheville, où la piqûre de moustique se voyait bien, grattée jusqu’au sang, et la chair sembla devenir de l’eau pour se résorber et redevenir plate, comme d’habitude… Mais ces pensées lui firent manquer son atterrissage, et elle se réceptionna de justesse en se rééquilibrant avec les bras, tourna la tête vers son interlocuteur qui avait presque hurlé alors qu’il était tourné vers l’arbre, et écarquilla les yeux en voyant… Un félithrope ! Tout noir, avec un truc bizarre blanc sur la tête ! Mais lui il était félithrope de chez félithrope, tête de chat, fourrure, patte, TOUT ! Salvadja n’aimait pas c’te forme, chat, humaine ou humaine à quelques traits félins, mais tout ça faisait… Quoiqu’il était pas mal lui, en tout noir. Il avait l’air un peu plus vieux, la vingtaine sûrement… Mais y avait qu’ça sur cette île, des centenaires et des vingtenaires ( wahou ça s’dit pas ). Elle se passa une main dans son cou, un peu gênée de s’être loupée aussi pitoyablement, et répondit de sa voix enjouée.

    - On dit bonjour d’abord, et puis peut importe c’que ça peut t’faire, Salvadja Hano, ch’rai tentée de dire enchantée, mais nan. Et toi, t’es qui ?

    Elle ne vouvoyait jamais personne, c’était comme ça et pas autrement. Ses petites oreilles pointues étaient dressées, soulevant quelques petites mèches blondes, ses pupilles félines fixaient Solomon, derrière leurs iris orangés et blancs, ses petites griffes étaient sortes, apparaissant au bout de ses doigts repliés sur ses bras croisés sur sa poitrine. Elle était un peu vexée du ton qu’il avait pris, aucune classe. Y débarque, tranquillou, et y la salue même pas. Sa queue s’enroulait autour de sa cheville, ses bandes de poils roux sur le bout apparaissant ou disparaissant au rythme des mouvements de cette queue de poils blonds. Ses deux couteaux reflétaient le soleil direct dans les yeux du félithrope, se faisant bien remarqué au-dessus de ses pantalons larges et refermés par de longues lanières au-dessus de ses chevilles. Elle sentit soudain quelque chose tressaillir en elle, un hurlement de loup retentit, mais Solomon ne sembla rien remarquer, aucun animal ne s’en rendre compte, elle reconnaissait le hurlement, Shakara semblait réagir à la présence du félithrope… Pfff, Salvadja en avait sa claque de cette lycanthrope qui arrêtait pas de lui dire des trucs zarb’s, elle l’aimait pas. Trop sérieuse. Bah, elle verrait bien qui était ce type, il avait l'air rusé, un voleur peut-être, comme elle. Et puis il avait l'air énervé, on verrait bien s'il pourrait la supporter longtemps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Solomon
Félithrope
avatar

Nombre de messages : 372
Race : Félithrope
Rôle : Voleur
Date d'inscription : 15/01/2007

Memory
Clan:
Pouvoirs:

MessageSujet: Re: La tranquilité du matin [ Solomon ]   Jeu 7 Aoû - 13:13

Quelque seconde plus tard, Solomon eut sa réponse. Ou, plus précisément, il remarqua la dite réponse sauter et s'empêcher de se viander lamentablement sur le sol. Solomon resta surpris une seconde en voyant... une félithrope. Du moins ça y ressemblait puisqu'elle a des traits félins, des petites oreilles, un museau, des griffes, etc...
Mais pas une seule trace de fourrure! Le résultat était plutôt étrange.

Mais la stupeur du félithrope laissa place à la consternation lorsqu'elle commença à parler. Non content d'avoir une réception pitoyable, cette fille était manifestement une sale gamine de compétition. Bon ok, il n'avait pas été très aimable non plus mais ce ton là lui rappellait certains mioches idiots de son enfance, ce qui n'incitait pas au plus grand calme. Calme d'ailleurs, il devrait l'être. Pas question qu'il entre dans le jeu de cette peste. Il la considéra d'un air neutre, comme s'il s'attendait à la voir là puis il lui répondit

- Celui qui a assisté à ton lamentable atterissage, gamine.

Il ôta ses gants noirs de sa main puis les remit dans une poche de son pantalon, toujours noir. Puis il s'intéressa de nouveau à la jeune félithrope et poursuivit

- Christopher Varon.

_________________
Pas si inoffensif qu'on pourrait le croire....

Wanted de Zaza :p
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La tranquilité du matin [ Solomon ]   

Revenir en haut Aller en bas
 
La tranquilité du matin [ Solomon ]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» mon lapin ne s'est pas réveillé ce matin
» Réveil matin et penses-bêtes
» Télématin Fail
» reveil matin et flux rss
» ma soufflante du matin sur le forum de VR

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Neverland :: Neverland :: Le lac des sirènes-
Sauter vers: